Vous souhaitez un projet de chauffage et/ou de refroidissement sur une durée plus ou moins déterminée ? Si au fil des années, la technologie a permis ce genre de confort pour un foyer, le choix des appareils permettant ces pratiques s’avère un peu plus compliqué qu’il en ait l’air. Effectivement, le climatiseur comme la pompe à chaleur sont presque identiques au niveau des spécificités, et des performances, et leur prix ne se différencie pas beaucoup. Alors pourquoi certains consommateurs préfèrent l’un plutôt qu’à l’autre ?

Cet article fait le point sur le comparatif de ces deux appareils qui sont devenus des mobiliers normaux dans notre quotidien. Quelles peuvent être les différences qui existent entre la pompe et la clim, et quels sont leurs avantages et inconvénients.

Les détails concernant le climatiseur et la pompe à chaleur

A vrai dire, le climatiseur et la pompe à chaleur partagent le même principe de fonctionnement, en d’autres termes, on peut dire qu’un climatiseur est un modèle différent de pompe à chaleur. Ce dernier est en fait un appareil qui permet d’extraire la chaleur d’un milieu pour la transporter dans un autre milieu, ce qui est le cas du climatiseur. Les deux appareils utilisent également des systèmes thermodynamiques d’un fluide caloporteur qui transporte des calories frigories d’un endroit à un autre selon l’effet voulu. Dans le cas d’un chauffage, les calories sont de chaleur et acheminées vers la pièce, dans le cas d’un refroidissement, elles en sont extraites.

Ceci dit, les fabricants ont pointé une touche de différence sur le marché. Notamment du fait que les pompes à chaleur ont toujours désigné des solutions offrant chauffage et refroidissement. Et c’est seulement depuis quelques années qu’une majorité des climatiseurs sont réversibles, c’est-à-dire qu’ils sont en mesure de produire du chaud et du froid, chose qui n’était pas possible il y a quelques années de cela.

Dans leur globalité, les pompes à chaleur sont considérées comme plus performantes que les climatiseurs dans le chauffage, certaines sont en mesure d’aller chercher de la chaleur dans l’air extérieur jusqu’à – 15°C et de l’utiliser pour chauffer un foyer, mais aussi pour que votre eau soit chaude et saine. Elle permet également de prendre de la chaleur dans l’eau ou dans le sol, ce qui est le cas dans la géothermie.

Il existe donc plusieurs types de pompe à chaleur et qui sont les suivants :

  • Air – air : comme dans le cas d’une climatisation
  • Air – eau : puise l’énergie d’une nappe phréatique pour chauffer l’air
  • Sol – air / Sol – eau : puise l’énergie du sol pour chauffer l’air/eau, à certaines températures uniquement.

Quelle est la différence de coût ente les deux?

Une pompe à chaleur est un système beaucoup plus complexe et varié, et dans le cas de la géothermie, les travaux sont équivalents au creusage d’un puit, ce qui peut élever le coût total à presque 10.000 €. Au contraire, une climatisation réversible peut trouver un prix compris en entre 5.000 et 8.000 €. Les différences se trouvent donc au niveau de quelques détails techniques, et surtout au niveau du prix.